« La Victoire »Epreuve d’Artiste Phil BROWN

100,00

Dimensions: 80×30

Epreuve d’artiste « La victoire » place du capitole Toulouse 1997

Avec son accent du Kent et son humour british pince sans rire, le peintre Phil Brown est, sans doute, le plus méridional de nos artistes anglais.

Installé à Toulouse depuis vingt ans, ce pastelliste, au talent certain, a su se faire une place de choix dans la Ville rose. Cet amateur éclairé de rugby, qui a joué sur la pelouse du stade de Fenouillet comme 3e ligne, ne pouvait passer à côté de l’emblématique Stade toulousain dont il est devenu le peintre officiel. «Cela s’est fait petit à petit, il savait que je jouais dans le coin et que j’assistais avec mon chevalet à tous les matchs.» Son amitié avec l’ancien international et joueur du Stade toulousain, Jean-Marie Cadieu, le parrain de sa fille, lui ouvre l’entrée de la pelouse du stade Ernest-Wallon. Des toiles relatant les victoires des «rouge et noir» accrochées sur les Cimaises de la galerie d’art municipale jusqu’au 13 avril qui n’ont pas manqué de déplacer des visiteurs inaccoutumés des lieux, à l’instar du coprésident du CAC rugby Thierry Lavergne et de son vice-président Jean-Pierre Bonnevie. Mais le peintre de Sa majesté qui a plus d’une corde à son arc artistique ne se résume pas à ses pastels des «rouge et noir». En vrai Toulousain d’adoption, Phil Brown ne pouvait également passer à côté de l’orchestre national du Capitole dont il est aussi le peintre officiel. «C’est récent et cela me procure beaucoup de satisfaction», assure-t-il. Des toiles aussi dévoilées dans cette exposition toutes réalisées lors des répétitions de l’ensemble symphonique.

 

Ce produit vous intéresse ? Contactez-nous >>
Catégories : , Étiquette :