Panneau Terre Cuite Virebent

500,00

Dimensions: 55x45cm

Panneau en Terre Cuite de Virebent

Panneau mural décoratif

Sujet religieux

Matière: Terre cuite

Etat: Bon état

Décors polychromes

Auguste Virebent a mis au point une nouvelle façon de travailler les terres. Pour obtenir une pâte fine, compacte et résistante à la fois, il décide de juxtaposer deux types de pâtes :
– une pâte argileuse blanche ou rouge, fine et solide, constituant l’écorce visible des objets réalisés dont l’épaisseur variait de un à deux centimètres.
– la masse étant constituée d’un argile rougeâtre plus grossier et de moindre coût.

La juxtaposition s’effectuait alors que les pâtes étaient encore molles. Opération délicate puisque toutes les deux devaient avoir le même retrait au séchage et à la cuisson. Enfin, ni le gel, ni le soleil, ni les chocs ne devaient pouvoir séparer ces dernières.

Ces inventions sont à l’origine de l’industrialisation du travail de la terre cuite et de la briqueterie.

Auguste Virebent avait pour ambition de démocratiser la sculpture et visait un important marché à Toulouse qui procédait alors au réalignement de nombre de ses rues et au développement de ses faubourgs. Pour satisfaire la demande il inventa un nouveau procédé appelé plinthotomie pour lequel il déposa des brevets en 1831, il s’agissait d’un système d’emporte-pièce qui permettait de mouler la glaise dans sa forme définitive avant de la cuire, mais qui surtout ne conduisait pas comme auparavant à la destruction du moule et autorisait donc une production en série qu’on a peut-être un peu exagérément qualifiée d’industrielle. Or à bien des égards cette technique restait artisanale, mais elle permit toutefois de multiplier considérablement la production de sorte que rapidement les statues, colonnes et frises fleurirent sur les façades de Toulouse et des villes de la région.

 

😍 Ce produit Brocante vous intéresse ?
Contactez Nous 📞 06.07.52.26.60 ou Ici 📧